Vous avez besoin de recruter et êtes accompagné.e d’une fiche de poste détaillée que vous utiliserez comme étalon pour pointer les qualités de vos candidats ? Et s’il s’agissait d’une technique un peu désuète, voire archaïque dans les pratiques de recrutement ? Quelle signification portez-vous à la notion de diversité ? Il en existe une multitude et les bénéfices sont infinis ; dans l’Entreprise Affranchie, nous fonctionnons différemment et les résultats sont prometteurs !

Diversité des compétences : voir au-delà de la fiche de poste

Lorsque l’on recrute, on ne recherche pas seulement des compétences, la façon dont le candidat va raisonner et amener des solutions est également évaluée. Les compétences transversales, développées dans d’autres contextes que le recruteur est susceptible de reléguer au second plan, car non précisées dans la fiche de poste, peut s’avérer préjudiciable. C’est pourquoi, un bon équilibre entre compétences et soft skills sera nécessaire afin de prendre l’ultime décision. La Clinique Du Coureur mène cette réflexion et intègre l’évaluation des soft skills durant la session de recrutement. On va ainsi rechercher ou déceler des qualités humaines proches de celles véhiculées par l’organisation. Le contenu de nos cours étant principalement basé sur la science et les données probantes, les bonnes pratiques relatives à la santé et à l’activité physique, certains traits nous paraissent plus importants que d’autres ; comme la curiosité, le goût d’apprendre, la créativité et aussi l’agilité dans un monde en perpétuel mouvement.
Par ailleurs, le recrutement est un changement majeur dans une équipe, la bonne cohésion entre les membres est un équilibre à préserver. L’approbation du candidat retenu est le fruit d’une décision commune. La balance entre compétences et savoir-être est intéressante lorsque l’on souhaite éviter les erreurs de recrutement et le roulement de personnel.

Le sport et la santé : un terrain fertile pour appliquer la diversité

Pour certains, l’attrait que peuvent représenter les différentes opportunités de carrière reste des plus motivants et les défis à relever sont stimulants. Les profils atypiques ont des CV avec des trajectoires qui ne correspondent pas aux constructions habituelles du monde du travail et pourtant, ont beaucoup à apporter. La Clinique Du Coureur en recense quelques-uns dans l’équipe issus notamment de l’événementiel, de l’enseignement ou encore des collectivités territoriales. Ce qui les distingue : une forte motivation, une polyvalence ainsi qu’une faculté à sortir des sentiers battus dans leurs réflexions. Recrutés sur candidature spontanée, ils font partie des profils qui ne répondent pas exactement à une fiche de poste mais qui trouvent leur compte dans l’environnement offert par l’entreprise.

Aussi, nous avons des sportifs accomplis qui incarnent nos valeurs de persévérance, de partage et de dépassement. La gestion du temps étant propre à chacun – l’équipe est en télétravail – la conciliation de la vie sportive, professionnelle et personnelle est optimale. Par ailleurs, la diversité des sports pratiqués entraîne des différences de niveaux. Débutante en course à pied, j’ai apprécié recevoir des conseils avisés de mon collègue coureur en sentier élite, sur l’usage des bâtons de course lors de notre sortie d’équipe avec les Guerriers Du Grand Raid sur le Piton des Neiges à La Réunion. Tenir compte de ces différences de pratique permet de souder une équipe et de promouvoir l’entraide

La différence : inspiration pour un leadership assumé

Avec mon background personnel (je suis une femme avec des origines multiples et une triple culture) et professionnel, je célèbre la diversité à tous les niveaux et dans tous les sens du terme ! Elle me permet d’exister telle que je suis, d’évoluer dans un environnement où je suis en confiance et surtout de pratiquer mon style de leadership. Ainsi, j’entretiens cette boucle vertueuse en élargissant mes horizons. J’avais assisté à une conférence donnée par une partenaire senior chez McKinsey sur la diversité (genre, ethnicité et orientation sexuelle) qui me marque encore aujourd’hui. Il existe une incidence positive de l’inclusion et la diversité sur la performance de l’entreprise prouvée grâce à l’étude Delivering through diversity. Les bénéfices sont nombreux et pas seulement dans la motivation et la satisfaction des employés mais également dans la productivité, l’innovation et la loyauté envers l’entreprise. Aussi, les études révèlent que cette dernière jouit d’un niveau d’acceptabilité supérieure sur le marché et que les clients sont plus attachés à des marques socialement responsables.
Il y a un moment dans la vie où l’on manque de modèle de leadership ; un de mes précédents emplois se déroulait dans un contexte où le mode de gestion était très masculin – si bien que même mes collègues femmes ont fini par l’adopter –, c’est alors que je me suis posé la question suivante : doit-on nécessairement en tant que femme appliquer ces codes pour s’intégrer ? Faut-il adopter les normes masculines pour que l’on respecte nos idées ? Nourrir cette diversité et faire en sorte qu’elle soit représentée dans toutes les couches de la hiérarchie pour influer sur le mode de gestion est à mon sens un début de réponse. De toute évidence, il existe plusieurs couleurs pour décrire ce qu’est le leadership, tandis que la gouvernance est toute en nuances !

Pour ressembler à la société actuelle, l’entreprise de demain devra appréhender la signification de cette notion de diversité et s’exercer à voir au-delà d’une fiche de poste où le candidat recruté est celui qui marquera des points sur certains énoncés. Véritable enjeu de notre époque, il est important pour les recruteurs, actionnaires, collègues mais aussi pour les candidats de comprendre que cette richesse est créatrice de valeur à long terme. La Clinique Du Coureur, en tenant compte des spécificités de chacun offre un cadre inclusif où la communication ouverte permet aux membres de l’équipe de s’épanouir.

Rédigé par Gül Eyili – Contenus éditoriaux, publicité et médias sociaux